Le Secours populaire français, est une association française de solidarité à but non lucratif, qui intervient sur le plan matériel, médical, moral et juridique, auprès des personnes victimes de l’injustice sociale, des calamités naturelles, de la misère, de la faim, du sous-développement, des conflits armés.

 

Leur principal objectif est la lutte contre la pauvreté et c’est sans hésiter qu’ils ouvrent grand leurs portes au 15 rue sainte Catherine à Quimper.

Auparavant, un local de ce type existait rue Jean-Jaurès, « mais il était trop petit et humide, alors pendant le confinement, ils ont déménagé »,

 

« Ce café solidaire est ouvert à tous, que l’on soit sans-papiers, ou simple voisin »,

Ici, on peut commander du café ou des boissons sans alcool en participation libre.  Le but c’est que tout le monde se sente à l’aise, en confiance. Et pour certains, aussi, c’est l’occasion de se sentir utile, en participant à la vie du café, en proposant des ateliers… »

Ce lieu se veut « accueillant, vivant et non-stigmatisant ».

Ce sont les bénévoles qui assurent l’ouverture et l’accueil de ce café chaleureux. À Quimper, le Secours catholique compte une centaine de personnes qui donnent ainsi un peu de leur temps. De quoi permettre au café solidaire d’ouvrir toutes les après-midi (sauf le lundi), le samedi toute la journée et un dimanche sur deux. « Au cours de la semaine, on propose des ateliers de tricot, d’écriture, de jeux de société… Et le samedi, un repair café. Chacun peut amener ses petits appareils qui ne fonctionnent plus, et se faire aider pour leur réparation ».

La fondation CA29 s’est mobilisée et  salue l’investissement de l’association « qui va dans le sens de l’épanouissement de chaque personne, qui œuvre pour une société qui vise à la dignité humaine ».

La fréquentation du café peut atteindre jusqu’à 300 personnes par mois.